Présentation de la poéthèque

Outil de référence, aujourd’hui incontesté, la Poéthèque participe désormais à la mémoire documentaire des revues depuis 1678 avec le Mercure Galant et son supplément l’extraordinaire du Mercure Galant

Initialement cantonnée aux seules revues poétiques, d’où son titre, la Poéthèque a dû se rendre à l’évidence que la poésie ne se laisse pas circonscrire dans le carcan des revues dites de poésie mais apparaît, parfois de façon inattendue, au cœur de titres cherchant même à marier l’eau et le feu à travers des sous-titres développant des thèmes à première vue antagonistes comme l’illustre fort bien, comme l’actuelle revue Alliage, revue, dit-elle, à trois dimensions : Culture – science – technique ou Le Magasin de Librairie (1858-1860) sous-titré littérature, histoire, philosophie, voyages, poésie, théâtre, mémoires, etc., etc.

Conservant son appellation d’origine sous un néologisme qu’elle pense avoir créé, écartant le terme poétothèque pour bien dire que ce n’est pas le poète qui est dans la « thèque » – merci d’aviser la rédaction de l’existence du mot avant décembre 1983, elle ne manquera pas de rectifier -, la Poéthèque se détermine donc comme bibliothèque de revues littéraires à prédominance poétique. au sens large du terme, sans rejeter la revue-objet comme Travers de Philippe Marchal ou Revue Réelle de Manuel Ponjari, cohabitant fort bien avec les revues poétiques.

En sont, cependant, exclus par définition et sauf exceptions, les livres, les recueils ou plaquettes diverses mais aussi les quotidiens ou journaux de la grande presse nationale ou régionale, ainsi que les revues dématérialisées publiées sur le net.

Enfin, pour s’inscrire dans « l’air du temps » et au plus près de l’information, en regard notamment des revues virtuelles, la Poéthèque s’efforce d’illustrer en couleur son propos à l’appui de la première de couverture de chaque revue évoquée, ce qui permet de bien cadrer une iconographie souvent très évocatrice du titre.

Le Bulletin de la Poéthèque

Le Bulletin de la Poéthèque résulte de la volonté d’offrir à un large public, un support éditorial périodique relatif aux activités de la Poéthèque, in situ, mais aussi à travers le monde par sa base de données sur le net.

Lien direct sur le site de la poéthèque : http://revues.lacavelitteraire.fr/