Nouvelles réceptions de la Poéthèque

UNE NOUVELLE REVUE A LA CAVE LITTERAIRE : DAVERTIGE

 

A l’occasion de la venue de Jean D’Amérique à Villefontaine en mars dernier, dans le cadre du 22ème Printemps des poètes, l’association Loque Urbaine a offert à la Cave littéraire le premier numéro de sa revue DAVERTIGE, dont l’écrivain est le directeur éditorial.

Davertige est une revue bi-annuelle de poésie, publiée par Loque Urbaine, qui regroupe les contributions des poètes du festival Transe Poétique sur deux éditions. La revue entend ainsi assurer un rayonnement au travail de ces poètes au-delà du festival et faire découvrir à un public plus large des voix pertinentes de la nouvelle génération de la création littéraire en Haïti. Le titre de la revue est aussi un clin d’œil à l’écrivain éponyme, Davertige, né à Port-au-Prince en 1940 et décédé en 2004, poète et peintre, figure emblématique de la poésie haïtienne.

On est d’abord agréablement surpris et attiré par l’esthétique de cette nouvelle revue, cartonnée, colorée, sur papier Forever et Muskor. Originalité de « l’objet revue », de la typographie, de la mise en page, du papier et de ses coloris. Puissance des mots et de la parole haïtienne transmise, traversant les couleurs des pages. On y lit la peur, la souffrance, l’injustice, les tourments de ce peuple mais aussi la révolte, l’espoir, l’amour et l’hymne à la vie. Une poésie combative, une parole engagée.

Treize auteurs à découvrir et à relire : Auguste Bonel, Adlyne Bonhomme, Ricardo Boucher, Davertige,  Hugo Fontaine, Eliphen Jean, Coutecheve Lavoie Aupont,  Lisette Lombé, Annie Lulu, James Noël, Makenzy Orcel,  Milady Renoir, Pina Wood .

Au final, quelques textes de Jean-Pierre Siméon, invité d’honneur de la première édition du festival.

MNG

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *